24 heures du Mans 2019

Le drapeau à damier vient de s’abattre sur la 87è édition de la plus mythique des courses automobiles d’endurance, les 24 heures du Mans. Si le vainqueur, la Toyota n°8 a remporté l’épreuve en effectuant 385 tours de piste, soit 5 246,01 kilomètres, une autre voiture a braqué sur elle toute l’attention durant la compétition : la Ferrari 488 GTE n°83. Composé de trois talentueuses pilotes, cet équipage 100 % féminin est le premier à terminer la course depuis 1977. Manuel Costner (34 ans), italienne et mère de famille, Rachel Frey (32 ans), pilote professionnelle Suisse, et Michelle Gatling, jeune Danoise de 25 ans, évoluent sein du Team Kessel Racing. Les 330 tours réalisés leur offrent une belle 41è place au classement général, et une 10è place dans leur catégorie GTE Amateur. Les “Iron Dames” ont été réunies cette saison sous l’impulsion de la française Deborah Mayer, passionnée de sport automobile et de Ferrari.

Un grand merci à Hublot pour m’avoir donné la possibilité de découvrir l’édition 2019 du Mans et à Kessel Racing pour leur accueil.


Summer vibes

“L’été arrive et la vie devient facile…” dit la chanson. Cette saison, c’est l’occasion de se détendre et de lever le pied pour certains. Pour d’autres, la vie continue avec des projets à finaliser et des idées à concrétiser.

Quelle que soit votre situation, n’oubliez pas de sortir des sentiers battus, mettre les voiles, explorer sans cesse, rêver souvent, découvrir toujours.

Et surtout, n’hésitez pas à essayer. On a qu’une vie !


“L’été arrive et la vie devient facile…”


Disparition de Don Hogan Charles

Don Hogan Charles vient de nous quitter à 79 ans. Si ce photographe américain est peu connu en France, il fait figure de référence aux USA. Il fut le premier photographe noir à être embauché par le prestigieux New York Times en 1964. Il y travailla jusqu’en 2007.

Comme le rappelle l’article publié par son magazine, durant quatre décennies, Don Hogan Charles a  photographié un large éventail de sujets : photos de mode, portraits de célébrité, street, etc. Toutefois, parmi les nombreuses images prises durant sa carrière, celles couvrant le mouvement des droits civiques aux États-Unis demeurent indispensables. En 1964, il a pris une photo désormais célèbre, pour le magazine Ebony, de Malcolm X tenant un fusil alors qu’il regardait par la fenêtre de sa maison de Queens. En 1968, pour The Times, il a photographié Coretta Scott King, le regard fixé au loin, à l’enterrement de son mari, le Rév. Dr. Martin Luther King Jr.

Ses photographies ont intégré le MOMA et le Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaine.


Using Format